Les billots de Sologne

8 avril 2019

Cet article est issu du pepzine n° 12 : spécial petit déjeuner

Si nous devions retenir 3 adjectifs pour qualifier les Billots de Sologne nous emprunterions ceux utilisés par Stéphane Gérard « esthétique, fonctionnel, durable ». Ce sont ces maîtres-mots qui orientent le travail de Stéphane Gérard et Sébastien Carré dans la conception et la production des Billots de Sologne qui ont tout d’un produit de haute qualité.

LE BILLOT, L’ALLIÉ INDISPENSABLE DES ARTISANS BOUCHERS CHARCUTIERS

Un bon artisan boucher est bien démuni sans un solide billot sur lequel compter pour trancher, couper et travailler dignement la viande. Il doit pouvoir compter sur un outil robuste et fiable qui l’accompagnera tout au long de sa carrière.

Un bon billot doit donc être extrêmement résistant pour subir le travail de l’artisan. D’où l’assemblage en bois de bout. Le bois est assemblé verticalement et non horizontalement. Stéphane et Sébastien ont choisi le bois de charme, l’essence la mieux adaptée à la conception de ces meubles, du fait de sa résistance. En effet il s’agit d’un arbre à la fibre très dense, idéale donc pour cette utilisation. Pour parfaire cette robustesse, les Billots de Sologne utilisent des tirants en acier à l’intérieur de l’assemblage. Côté fournisseur, le bois provient de scieries sous label PEFC en partenariat avec l’ONF. Ainsi le contrat durable est honoré.

Le bois est savamment travaillé dans le plus grand respect des traditions de menuiserie et d’ébénisterie. Toutes les pièces boucheries et charcuteries sont signées et donc parées d’un signe de reconnaissance. Stéphane et Sébastien accordent une très haute importance aux gestes artisanaux qui vont faire les billots de véritables petits bijoux de bois. Le billot professionnel Louchebem® (marque déposée) en est le parfait exemple !

UN MÉTIER EN VOIE DE DISPARITION

De moins en moins de boucher, de moins en moins de fabriquant de billot et donc un savoir-faire qui se perd. L’entreprise Billot de Sologne est là justement pour défendre les valeurs de ce métier : la qualité pour éviter le service après vente. Ici les billots ne reviennent pas, car rien n’est laissé au hasard dans la fabrication. La fabrication compte plus de 20 étapes, et chacune est déterminante pour le résultat.

Les meubles sont conçus sur mesure, bien que les Billots de Sologne proposent également des modèles standards. Avec le sur mesure, les clients sont donc maîtres de leur choix et sont sûrs d’avoir un meuble qui s’intègre parfaitement dans leur boutique et qui s’adapte exactement à leur besoin. C’est pourquoi l’offre s’inscrit dans une démarche haut de gamme.

MENUISIER ET BOUCHER MAIN DANS LA MAIN

C’est ensemble que ces deux corps de métier peuvent garantir de bons produits à la dégustation. D’un côté le menuisier et l‘ébéniste travaillent finement le bois massif et l’assemblent pour former des pièces d’exception, de l’autre côté l’artisan boucher dispose d’un formidable support pour travailler sa viande. Les Billots de Sologne n’oublient pas de remettre le guide d’entretien pour une durabilité optimale des billots.

L’avenir de la boucherie s’envisage avec l’avenir du savoir-faire menuisier des billots. Le billot peut être un bel outil de mise en scène du travail du boucher valorisant alors celui-ci pour une transparence des gestes devant la clientèle.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Partager